1 semaine en Gaspésie | Le chalet et la grève

Écrit par Sarah QL 3 septembre 2017
23

Finalement ! Après 8 heures de route, nous sommes finalement arrivés au mignon chalet rustique appartenant à la famille de mon amoureux. Dès les premiers instants, je savais que ma semaine serait mémorable. Je capotais sur le chalet… L’odeur me rappelait celle de mon chalet d’enfance et on pouvait ressentir tout le vécu rattaché à cette maison centenaire.

Le chalet se trouve dans un mignon village nommé Capucins et, selon les dires de mon chum, c’est la première maison a y avoir été construite. Le village est pas très grand (pour ne pas dire; minuscule) et environ tous les habitants sont de la famille à Hemingway.
P.s: Bon la j’vous avertis d’avance (pour ceux qui vont me lire), c’est définitivement l’article avec le plus de photos que je vais publier ever (pi j’les ai même pas toutes mis…). J’étais incapable de choisir puisque chaque photo me rappelle de bons souvenirs.

54dipticsalonbeer vintage house

La première soirée

Notre première soirée au chalet a été assez tranquille, ce qui est normal puisqu’on venait de faire beaucoup de route et que la température ne nous permettait pas d’aller sur la grève (il ventait, pleuvait et faisait très froid)…Bon j’ai écrit «soirée tranquille», mais ça n’veux pas dire qu’on avait pas envie d’une couple de bières…On s’entends-tu qu’après 8 heures de route, il est fort probable qu’on aille un ti peu soif ;).

dipticsalledebainold oil lamp

Les pièces du chalet

Dès que nous sommes arrivés, nous étions excités de choisir notre chambre.
Dans le chalet, il y a 4-5 chambres avec des lits doubles, mais je vais vous avouer que je préférais les chambres au rez-de-chaussée. C’est vraiment un vieux chalet et il y a des bruits étranges sans arrêt. Les chambres à l’étage me donnait légèrement la frousse hahaha.
Je vous partage plusieurs photos des différentes chambres, sauf de la mienne puisqu’elle était méga en désordre.

P.s: Vous remarquerez les textiles présentes dans les pièces, ça me faisait tripper bin raide!
Il y a une petite boutique en face du chalet, où des p’tites madames, faisant partie du « Cercle de fermières de Capucins », y vendent des centaines d’objets fait-main; comme des tapis, couvertures, pantoufles, etc… Le chalet était justement remplit de ces tapis et couvertures et ça ajoutait encore plus de cachet… Je suis d’ailleurs repartie avec 2 tapis, achetés à cette fameuse petite boutique.
dipticrideauchambreswindow with vintage curtainsdipticChambres

Des matins paisibles

Il était vraiment agréable de se réveiller le matin en Gaspésie. Il faisait frais mais ensoleillé et il n’y avait aucun sons(autre que ceux du chalet). C’était un vrai retour aux sources puisque non seulement on était en pleine campagne, mais en plus, le chalet était un vrai vieux d’la vieille. Il n’y avait que deux switchs dans le breaker, qu’une seule prise de courant et pas d’eau potable. Donc le matin, on se faisait du café dans une très vieille cafetière, en faisant bien attention que rien d’autre n’était connecté à la prise de courant, puisque sinon ça faisait sauté le breaker… et je parle d’expérience.
On s’est aussi fait de fichus bons déjeuners (et que dire de nos soupers sur le four à bois), certains étaient accompagnés de fruits de mers (en Gaspésie, t’as juste pas l’choix sérieux) et d’autres étaient un p’tit peu moins fancys

dipticdejeunerold vintage kitchendipticfoinfourHeming

Le terrain

Le terrain était immense et magnifique et on y trouvait même de vrais trésors. Il y avait une vieille grange qui était jadis une étable. On pouvait y trouver de vieux objets ayant servis à l’étable et je me suis même mise une belle vieille caisse à lait de côté (que j’ai oubliée là-bas).
Il y avait plusieurs décors différents sur le terrain; on y trouvait un grand champs de blé vert, un sentier dans une forêt, un champs de fleurs, un champs de foin et on pouvait même y voir les éoliennes au loin !

field gaspesiedipticfoinHemingportrait in a fielddipticdanse
Nos premières journées étaient assez froides, alors on se promenait bien habillés, mais plus la semaine avançait, et plus ça se réchauffait. Vous comprendrez donc que les photos en manches courtes était vers la fin de notre séjour.

vieille grangedipticFenetre

La grève d’en face

Le chalet de mon chum est sur un terrain en face de la grève (la route séparant les deux). Ça nous prenait donc 2-3 minutes pour s’y rendre. J’avais tellement hâte d’arriver en Gaspésie pour aller me promener sur le bord de l’eau et pour y sentir l’odeur du fleuve. Certains préfèrent une plage au sable doux où il est facile de s’y installer pour se faire bronzer la couène, moi, je préfère les «plages» de la Gaspésie, où c’est un défi de s’y promener sans glisser.

Nous avions décider que notre première journée en Gaspésie débuterait assez tôt (c’est-à-dire, à 8h du mat’) pour avoir la chance d’aller se promener sur la grève avant que la marée monte. C’était super glissant, et avec ma maladresse, je devais faire doublement attention pour ne pas tomber ou me fouler la cheville.

gaspesie cap-chatdipticchaccouple gaspesie
Comme vous pouvez le constater sur les photos, il faisait super froid… Tuques, gants et manteaux étaient au rendez-vous (tout comme le vent…hé seigneur!).

gaspesie smiledipticfoingaspesie

L’écosystème

Une des choses qui me fascine avec la Gaspésie c’est son éco-système. En se promenant sur le bord du fleuve, on peut y voir tellement de choses différentes. Je suis nulle en biologie marine, mais nous sommes allés chez ExploraMer et Théo nous a appris full de trucs en lien avec les algues, la mousse, les coquillages, crustacés et etc. C’était super intéressant!

gaspesie beachdipticfleurs

Mini collection

Je suis pas mal certaine de ne pas être la seule, (entoucas, je sais qu’il y a ma mère qui est encore plus folle que moi…) mais à chaque fois que j’vais en Gaspésie, je me dois de ramasser environ toutes les roches, tessons et coquillages du monde. Je reviens toujours chez moi avec un sac remplis de 1000 trésors (et d’odeurs).

62dipticcoquillagemoismile

Ma soirée préférée à vie

Le 9 août 2017, était jusqu’à présent, ma meilleure soirée à vie… Entoucas, j’pense.
Hemingway et moi s’étions préparé un p’tit souper picnic à apporter sur la plage, après une belle journée à se promener dans les villages avoisinants. On s’est fait un feu sur la grève, sur lequel nous avons fait cuire notre filet de truite pris dans une poissonnerie locale.

gaspesie quebec beachdipticcoastlinemaking a fire on gaspesie beachHemingDiptic
Hey, on peut tu s’dire qu’un souper sur la plage, avec la mer et un coucher du soleil comme vue, accompagné d’un feu de joie et du son des vagues (et de Geoffroy en background), c’est comme… Assez magique?!
C’était tellement romantique… digne d’un vrai film de filles quoi!
La température était parfaite, nous y sommes restés jusqu’à 22h30-23h00 environ.

fish fire beachDIPTICFEU1sunset in Gaspesiedipticfeu

Cette soirée parfaite étant presque terminée, nous sommes rentrés pour regarder Jurassik Park sur notre ordinateur (pas d’internet, nous les avions tous télécharger d’avance pour se taper un p’tit marathon de dinosaures pendant nos vacances).

Raconter moi donc en commentaire vos souvenirs d’une soirée parfaite :).

Pour voir les photos de notre roadtrip c’est ICI
Pour voir les photos des villages avoisinants c’est ICI
Pour voir les photos des Jardins de Métis c’est ICI

2 commentaires
6

Tu aimerais aussi

2 commentaires

1 semaine en Gaspésie | La route | Sarah QL 6 novembre 2017 at 14 h 12 min

[…] Ailleurs Dans les rues de Montréal Ailleurs […]

Réponse
1 semaine en Gaspésie | Les villages voisins | Sarah QL 27 novembre 2017 at 11 h 09 min

[…] Ailleurs […]

Réponse

Laisse un commentaire