Vieux Montréal

Écrit par Sarah QL 1 février 2017
cover

Quand je suis arrivée à Montréal il y a près d’un an, je ne me doutais pas que je me lierais d’amitié avec une jeune Française aussi sympathique, attachante et drôle qu’Amandine. On s’est connue en travaillant dans une boutique où nous parlions de nos rêves qui aspirait à plus grand et où nous passions nos fins d’shift à gueuler du Beyoncé.
* Très désolée pour les passants de la rue Mont-Royal.

Heureusement pour nous, nous nous sommes chacune trouvé un autre emploi. Amandine est journaliste et s’est trouvé une job canon dans son domaine. Quand elle me l’a annoncé, j’étais méga trop contente pour elle, mais je savais aussi que cela signifiait qu’on se verrait un peu moins. Snif snif

Mes shifts favoris étaient ceux où Amandine et moi étions seules. On en profitait pour faire le plein de potins, pour rêver et aussi pour planifier des trucs.  Pendant nos derniers shifts, on s’est amusées à se planifier une petite balade dans le vieux Montréal. On voulait faire un photoshoot grandiose couleur pastel, mais vous savez tout comme moi que ce qui est trop planifié d’avance finit souvent par prendre le bord. On a diminué notre folie et on a seulement profité de la journée en prenant quelques photos ici et là.

amr

amz2w

amandineSourireLunezw

À LA RECHERCHE DE LA LUMIÈRE

Tous ceux qui sont déjà allés dans le Vieux-Montréal savent. Ils savent que cet endroit est magique. Je n’ai jamais voyagé (je sais, c’est d’une tristesse infinie), mais lorsque je vais dans le vieux, j’ai presque l’impression d’être ailleurs. L’architecture historique est à couper le souffle. C’est pour ces raisons qu’on a décidé de s’y rendre pour des photos.  Je n’avais par contre pas pensé qu’avec tous ces bâtiments, nous serions à la recherche des rayons de soleil.

moiprefWeb

 

fave

Nous avons quand même pris quelques bons clichés, mais il était vraiment difficile de dealer avec cet éclairage. On s’entend que je ne suis pas une photographe professionnelle avec 1001 gadgets. Y’a que moi et mon kodak.

PAREILLES, PAS PAREILLES.

Si vous regardez la photo ci-dessous vous allez clairement croire qu’on s’était appelées la veille, right ?  Hé bin non, c’est comme ça entre Amandine et moi. On se ressemble sur tellement de trucs et pourtant on vient de deux mondes complètement différents. On est pareilles, mais pas pareilles. C’est ma jumelle de cœur.

pareilmoicuteweb

UN PAS DEVANT, UN PAS DERRIÈRE.

Il y a un côté de moi qui aime ça lorsqu’on me prends en photo parce que, soyons honnêtes, qui n’aime pas avoir une photo de bonne qualité pour partager avec les internets. Il y a un autre côté de moi, j’dirais environ 75% de mon être, qui déteste ça. Je deviens crispée, je ris, je pleure, je parle, bref; je suis méga mal à l’aise devant la caméra. J’apprends à ne pas trop être difficile avec moi-même alors je vous partage quand même quelques portraits de moi.

2 commentaires
13

Tu aimerais aussi

2 commentaires

Camille 14 mars 2017 at 22 h 39 min

Tsss tu peux t’permettre d’être à l’aise devant un kodak ma Magnificitéeeeeee J’aime presque ta ville en lisant ton article, y’a du talent au Québec suffit d’connaître ma sœur….<3

Réponse
Sarah la lune 15 mars 2017 at 12 h 38 min

awwww ma soeur !!! Je suis certaine que tu aimerais ma ville ;) ! xoxox merci

Réponse